L’histoire du parent rassuré qui entend le mot « contrat »

C’est l’histoire d’un article publié il y a un bon bout de temps déjà et à qui j’avais envie de donner un petit frère. Mais ce n’était jamais le bon moment.

Et puis, l’histoire s’est répétée. Des étudiants journalistes ont débarqué au Creative Spark. Une fois de plus, un petit flashback et hop! je me suis identifiée à eux. Ils avaient l’air sûrs d’eux et plein d’ambition. Mais si on se réfère à la théorie de l’iceberg, la question intéressante est: qu’est-ce qu’il y a derrière, dessous, bref qu’est-ce qu’on ne voit pas?

Peut-être y a-t-il la conviction que le journalisme est la seule voie envisageable, peut-être y a-t-il des envies de révolution, des incertitudes ou des dispositions au conformisme? Peut-être y a-t-il des parents qui, gonflés de fierté, n’attendent qu’une chose: que leur petit lapin signe un contrat?

Tiens, j’ai passé un coup de fil aux miens aujourd’hui, j’ai prononcé le mot contrat. J’étais seule chez moi mais j’ai bien cru que j’allais devoir sortir le Champagne pour trinquer à distance. Merci merci. Mais personnellement, j’ai trinqué il y a des mois, bien avant ce document signé en deux exemplaires à Mont-Saint-Guibert. J’ai trinqué tous les matins en me réveillant curieuse de ce que la journée de ce travail « sans aucune sécurité » allait m’amener comme surprises et défis. Puis j’ai trinqué aussi chaque vendredi, oui faut pas abuser quand même, tu peux apprécier ton job ET tes congés. Donc bon, s’ils doivent rattraper toutes ces petites party’s ce soir, ça risque de finir en queue de boudin.

Peut-être aussi qu’ils trinqueront si un jour je publie un jeu de société. Et là, s’ils doivent me rattraper, ce sera la mine de leur vie parce que de mon côté, c’est la grosse fiesta chaque fois que je crée même la plus insignifiante des choses qui soit.

Ce soir, d’ailleurs, c’était un petit blogpost. Allez, à la bonne vôtre!

Publicités

Une réflexion au sujet de « L’histoire du parent rassuré qui entend le mot « contrat » »

  1. Ping : L’histoire de l’oncle formaté qui finit par se réveiller | Visions d'Auré

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s