Bouffée d’airs frais

Oui oui, un « s » à airs, parce que je ne parle pas d’oxygène mais de musique! L’été a pointé le bout de son nez il y a quelques semaines, le soleil a suivi quelques temps après et les festivals ont ouvert leurs portiques.

J’ai eu envie d’écrire ce billet au moment où, après 20 minutes de file à l’entrée de Werchter, j’ai mon bracelet au poignet, mon sac a été contrôlé et, enfin libre, j’entre sur la plaine. Je lève la tête vers un parfait ciel bleu et j’ai envie de lever mes bras en l’air, comme Jack sur son Titanic. Comme une drogue annuelle, les festivals sont pour moi aussi bénéfiques qu’un voyage autour du monde.

sziget eggs

Sziget eggs by Fanny Dechamps

Parce que la routine s’éloigne, parce qu’il ne faut plus attendre midi pour boire un verre, ni l’heure du souper pour souper. Parce que mon téléphone ne me sert qu’à retrouver mes amis, qu’internet est banni, au même titre que la montre. Parce que tout est loin, le confort, l’eau courante, l’électricité, remplacés par une vie en communauté, les moutons qui bêlent au petit matin et les bars qui beuglent au coucher du soleil.

Et la musique, celle qui vous porte loin de la foule en délire. Quand il ne reste plus que votre transe, la voix d’un chanteur fantasmé et le son des instruments qui résonnent derrière lui.

Un sentiment de plénitude, quand plus rien ne peut vous atteindre, qu’on se dit qu’il est dommage que la vie quotidienne ne ressemble pas à ça, ce mode de vie sans horaire et sans tracasserie, quand on se promet qu’au retour, on gardera un peu de Sziget en tête pour vivre le coeur plus léger.

Mais quelle promesse! Évidemment que le Sziget reste en tête et qu’on en rêve chaque mois d’août.

Allez, faites vous aussi le plein de musique et de liberté, on se donne rendez-vous au Sziget en 2016!

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s