Merci Dave!

Des mots peuvent tout dire. Et quand ils disent merci, c’est un si beau cadeau qu’il faut que la réponse mûrisse quelques temps.

« Ce message n’apporte finalement pas grand chose, mais c’est en quelque sorte un remerciement. Je veux faire dans ma vie des choses qui m’intéressent, qui me pousseront toujours à aller de l’avant, à en faire plus, et éviter de tomber dans une routine ennuyeuse.

Et la lecture de tes articles me confirme que c’est possible : qu’il s’agisse de Premier de cordée, ou de cette brève exposition de tes photos évoquée il y a quelques mois, ton “oeuvre” jusqu’à aujourd’hui me semble être une grande invitation à faire ce que l’on aime, et à bien le faire, en s’y impliquant.

En somme, on pourrait dire que tu fais partie des personnes qui m’inspirent, et c’est d’autant plus intéressant au vu de la façon dont on se connaît sans vraiment se connaître. »

Quand, lettre par lettre, j’ai lu ce message, j’ai su pourquoi j’écrivais et tenais, vaille que vaille ce blog. C’est ce message aussi qui a pointé du doigt la ligne éditoriale qui définit peut-être mon blog à laquelle je n’avais jamais réfléchi: au fil de mon parcours, cultiver des graines de croyance et partager l’idéal du « tout est possible » avec qui veut me lire.

Et si vous voulez me lire jusqu’au bout de cet article, on va causer escalade.

2015-05-29 13.03.23

Je suis coincée, sur le rocher de Dave, à 20 mètres du sol. Telle une étoile de mer, scotchée à la pierre, je tends mes bras et mes pieds partout, à la recherche de LA bonne prise. Mais elle n’est pas là. Je jette un regard en bas. Ils sont tous là, à attendre que j’avance pour m’emboîter le pas. Sortie escalade de fin de NEST’up, la bonne idée. Passer la première, la bonne idée, puissance deux. Impossible de descendre, je ne peux que monter. J’ai l’air fine. Mes mains sont moites, mes bras regrettent les trop nombreux moelleux au chocolat-caramel du OFF Bar et mes pieds glissent.

Finalement, ma tête envoie tout bouler. Dans un élan de force venu de nulle part, je glisse sur la gauche, contourne le satané rocher trop lisse et finis mon ascension, tremblante mais fière. Si j’avais pu descendre, je l’aurais fait. Mais quand un seul chemin s’impose et que la marche arrière n’est pas une option, on découvre alors ce que c’est de se surpasser, de vaincre des peurs irrationnelles et de puiser dans un courage trop habitué à la quiétude.

Quels choix dans la vie quotidienne, dans les projets qu’on mûrit, dans le parcours professionnel qu’on se dessine sont encore envisagés comme des voies à sens unique? Tous ou presque sont posés et réfléchis en fonction des échappatoires existantes. Quel confort et à la fois quel immobilisme!
Quels choix sont vraiment faits qui demandent de bousculer une masse courageuse passive, d’aller au delà de ce qui nous rassure, de dépasser nos limites pour être fier ensuite d’avoir élargi son champ des possibles?

Et pour coller comme une étoile de mer à cette ligne éditoriale fraîchement établie, j’ai envie de vous dire de déplacer des montagnes. Mais apprenons d’abord à escalader des rochers 😉

 

 

 

 

Advertisements

2 réflexions au sujet de « Merci Dave! »

  1. Salut Aurélie,
    Merci pour ton partage d’expérience. Comme quoi, une « petite sortie en falaise » peut s’avérer être vécue comme une leçon de vie ! 😉 Avancer, prendre sur soi les épreuves pour arriver au bout avec plus de confiance en soi et plus de courage encore !
    Pas besoin d’aller sur l’Himalaya pour ça 🙂
    Faudra que j’organise d’autres petites sorties du genre pour découvrir les différents massifs de la vallée de la Meuse.
    Greg

    Aimé par 1 personne

  2. Ping : Une expérience de wilderness à Dave par Aurélie - Mountain Wilderness Belgium

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s