Mémoires d’un mémoire

C’est le moment, paraît-il, de commencer une auto-critique sur l’excellent mémoire qu’on a remis en janvier. Celui-là même pour lequel on est allées à Paris et qui a mérité plusieurs billets sur ce blog. Soit. Une rétrospective supersonic, c’est bien aussi.image

On a passé des heures et de heures à penser, à siffler de la fumée réflexive par les oreilles. On a accumulé les migraines en régie à un rythme aussi soutenu que celui auquel on a décumulé les heures de sommeil. On a opté pour une structure, trois fois. On a laissé tomber ces structures, deux fois. On a filmé des plans de coupes et refilmé des plans de coupes. On a cherché une conclu. Pour finir par garder la toute toute toute première idée, celle qui a précédé le profond néant qui a suivi la toute toute toute première idée.

Dernière régie, dernière nuit avant la remise, têtes de déterrées. Ce n’était que la 18 ème heure après tout…

On avait choisit un titre: “Dessine-moi un reportage”, pour se la jouer à la St-Ex. Ca n’a pas plu à Franck. Puis ça a plu à Franck et on a gardé notre titre.

Mel nous a trouvé des musiques et on s’est rendu compte que The XX, ça collait vraiment bien avec notre carton de titre. C’est une des rares choses qui est restée intacte du début du montage jusqu’à la toute fin. Un peu de stabilité, dans ce monde de brutes, ça rassure.

À deux jours de la remise, Nico nous fait une frayeur, il a voulu nous faire maîtriser un super-programme de montage “pour voyager dans une planche de BD”. C’est bien aimable mais est-ce qu’on avait vraiment l’air de donner l’impression de notre improbable plus qu’éventuelle capacité à digérer un tel outil hyperpuissant à moins de 48h de la remise de notre travail-qui-met-en-jeu-notre-année? Il me semblait bien.
Nous en sommes donc resté à des splitscreens gentillets mais efficaces qui demandent déjà une gestion hors pair des points d’ancrage. Ma spécialité.

Heureusement qu’on avait chacune notre spécialité. J’étais aux points d’ancrage ce que Mel était à Photoshop, et la voix d’Oli valait sans aucun doute l’oreille aguerrie de Pauline. Une fine équipe!

image

« J’espère qu’on aura au moins 70% »
«  »Dessine-moi un reportage »: 81% »

The End
(Enfin presque, il reste cette évaluation critique…)

Et si vous ne l’avez toujours pas vu, ça se passe ici!

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s