Mémoire à Paris #4

Jeudi, vendredi. Les derniers jours à Paris sont bien vites passés. « Vous ne pouvez pas filmer ici, il faut une autorisation normalement » « Ah, ce n’est pas un parc public? » Interview en extérieur avec Pascale Bourgaux, une des rencontres les plus intéressante de cette semaine.

Avant d’aller voir Alain David (Futuropolis), on parvient à faire un tour chez Pascale qui a déjà préparé nos quatre plats de tartiflette maison et quatre petites salades. Y’a pas à dire, c’est un peu la maman du quartier et elle aura bien pris soin de nous! Séance photo souvenir avant de quitter l’épicerie. En route pour Futuropolis et un peu moins de chance que ces derniers jours quant aux places de parking… Il a fallu tourner, tourner et encore tourner. Etre journaliste, c’est aussi être très patient. Puis pragmatique. Et opter finalement pour un parking souterrain. Et payer. Cher.

L’avantage quand on enchaîne deux interviews en peu de temps c’est qu’on a fini assez tôt pour aller prendre des plans de Paris. C’est comme ça qu’on se retrouve à escalader Montmartre avec le matériel. Mais la vue valait le coup d’oeil. J’en profite pour embarquer mon Nikon et m’improviser photographe de rue.

La journée s’achève par un apéro prolongé face au Sacré-coeur. Oui, il faut savoir se faire plaisir aussi! On attend toujours le livreur du resto thaï, certes. Mais la tartiflette du midi nous a bien rempli l’estomac…

Vendredi, tout nous sourit! Trafic fluide, soleil, place de parking à 100 mètres du lieu de rendez-vous, interview très fructueuse avec Patrick de Saint-Exupéry, rédacteur en chef de la Revue XXI, cadeau d’une valeur de 40€ et retour sans encombre à Bruxelles. Si on omet le conducteur de scooter un peu fâché qu’on filme les Champs Élysées en voiture. Il est resté 15 minutes pile derrière nous. On a cru qu’il voulait passer à la télé. Il voulait en fait avoir une bonne raison de nous dire « Le droit à l’image, z’avez jamais entendu parlé? ». Bref,on lui a fait coucou de loin puis on a tourné à droite, direction Bruxelles.

Oui, retour. Déjà. Ces journées intenses ont filé à une vitesse folle, on a pris l’habitude de jongler entre Chérie FM et NRJ, c’est à dire entre Simple plan, Selena Gomez et Rihanna. J’étais devenue une pro dans l’escalade de lit superposé sans échelle. Mais comme tout bonne expérience, celle-ci a une fin.

Il nous reste encore deux-trois interviews, le dérushage, le montage, la post-prod. Y’a plus qu’à, ai-je envie de dire!

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s