Mémoire à Paris. #2

La même table, la même place. Mais avec cernes et pyjama. La journée est finie. Telles des touristes encore un peu naïves, on a compris que partir une heure plus tôt nous permettait d’arriver vingt minutes en retard. Le calcul est tout fait, on va poser nos tentes devant le prochain lieu de rendez-vous. Quoique… Peut-être pas.

Au final, le bilan de cette première journée de tournage est positif. On a pu se garer sur un Parking privé car Pauline a su user de ses charmes et nous éviter une ronde infinie autour de France Info en pleine heure de pointe. Certes, on s’est ramassé un PV pour le rendez-vous du soir mais c’est sûrement pris en charge par l’école. Non ? Bon. Les horodateurs sont bien cachés à Paris, sachez-le.

La mauvaise nouvelle est heureusement éclipsée par la double interview qu’on a pu réaliser dans un seul et même atelier. Face au plan de travail de Mathieu Sapin, celui de Christophe Blain, vainqueur 2012 du Prix France Info de la BD d’actualité et de reportage pour sa bande dessinée intitulée « En cuisine avec Alain Passart ». Injoignable par mail, on a finalement la chance de pouvoir lui poser nos questions, prévues « au cas où ». Patrick Remacle a dit en cours: « Il faut provoquer la chance ».  Pourrait-il rehausser nos cotations pour cette merveilleuse application d’un principe théorique ?

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s